Un (tout petit, petit, petit...) problème

Parlons peu, parlons bien. Car nous faisons aujourd'hui face à un "problème de taille". Par là je n'entends pas, un G...

Parlons peu, parlons bien.
Car nous faisons aujourd'hui face à un "problème de taille".
Par là je n'entends pas, un GROS problème comme le recyclage des déchets nucléaires ou le pourquoi du comment l'oeuf avant la poule.
Mais bel et bien une question de taille. De longueur. De centimètre. Ruban de couturière à l'appuie.
Les micropénis. (Oh ça va, faites pas les choquées. Vous savez de quoi je parle. Même si, en fait, j'espère pour vous, que non. Jamais vu ça de votre sainte de vie. Touchez du bois.)



Bon, n'étant pas non plus une spécialiste (quoi que...) j'ai fait quelques recherches.
La première interrogation étant pour moi, ça commence quand?
C'est vrai au fond, c'est quoi la différence entre un mec qui est (très) peu gâté par la nature et un qui possède un micropénis?
Alors bon, je me suis sacrifié sur l'hôtel de la connaissance, mais que les choses soit claires: j'ai fait les recherches. J'ai tapé "micropénis" dans google. I did it. Ne le faite pas.
Il y a des choses qu'il vaut mieux ignorer dans la vie.
Puis évidemment, c'est toujours au moment, où poussée par une force maléfique, vous cliquez sur "image", que votre chéri/mère/boss/collègue de boulot chiante/directeur de thèse (voire les cinq réunis, je les imagine bien se faire un apéro ensemble, ça se trouve ils sont tous potes) passe la tête dans l'entrebâillement de la porte. "Tu fais quoi??".
Sueur froide. Bégaiement. Je fais quoi? Et la dans tête, ça chantonne: micropénis, micropénis, micropénis.
 "Euhh.. je (micropénis)... je fais des (micropénis) recherches!"




Je ne suis pas là pour me foutre de la gueule d'une particularité physique, je vous jure. Si ça peut vous aider à me croire, je vous confesse même que j'ai de tout petits pieds. Et même des petites oreilles. Enfin ça, je suis moins sure, c'est juste un pote qui me taquinait avec ça au collège. 
Oui, j'ai eu des amis bizarres au collège. 
Oui, la drogue, c'est mal.

Donc techniquement, un micropénis, c'est un pénis inférieur à 7 cm (en érection, je précise, commencez pas à paniquer les mecs).
Dans la pratique, c'est quand ça rentre pas. 

Quand tu vas chez le gynéco et qu'il te prévient "détendez-vous, je vais y aller" tu comprends de suite ce qu'il veut dire. Tu le sens.
Quand un mec avec un micropénis est au dessus de toi et qu'il dit "oh oui c'est bon", là tu comprends pas. "Hein?? Quoi? Ça a commencé? Merde, j'ai raté le début!"
En missionnaire. Rien. 
Les jambes sur ses épaules. Nada. 
En levrette. Niente. 
En amazone. Ah oui. Mais en fait non. 
Quand ça veut pas, ça veut pas.  

Bon en même temps, je suis moyennement étonnée parce que dès le début, la main naviguant lentement vers son caleçon, j'avais déjà eu un peu de mal à trouver la chose. 
Autant une chanteuse peut saisir un micro à pleine main. Autant des fois, c'est pas possible. Ou alors juste entre le pouce et l'index.
Qu'un mec ait une petite queue, ça ne me pose pas de problème existentiel. Mais qu'il prenne son pied sans se demander si "allo, il y a quelqu'un? Je dérange pas? Dors si tu veux, je ferais pas trop de bruit", ça me fait chier. Parce que bon, je ne crois pas que le problème vienne de moi. Ou alors c'est l'emplacement de mon vagin. Il aurait été dans la pomme de ma main, on aurait pu faire des high five toute la nuit, ça aurait été cool. Mais là, clairement, ça ne fonctionne pas. Et monsieur, continue de vouloir tester tout le kama sutra sans qu'il ne lui vienne à l'esprit d'utiliser ses mains. Ou sa langue.

Ce n'était pas l'amour de ma vie.
D'ailleurs, ce n'était même pas de l'amour tout court. Alors je n'ai fait aucun effort et je ne l'ai jamais revu. Mais je me suis posée la question: si après des semaines de rencards réussis, d'échanges, de complicité, d'attirance, un type s'avérait avoir un micropénis, est-ce que ça serait vraiment une raison de coupé court (court/micropénis. Ah ah. Elle était belle celle-là). Quitte à paraître superficielle d'oser poser la question. Oui, le sexe n'est pas tout. Mais il est quand même un très gros pourcentage d'une relation réussie. Et oui, la taille compte. Mais il n'y a pas que ça. Si le mec me parle et s'il a un minimum d'imagination. Et surtout si ce n'est pas un gros bourrin qui veut à tout pris utiliser un tournevis plat sur une vis cruciforme.

Tout ça pour dire qu'il y a micropénis et mégaconnard.
Et que finalement, il n'aurait suffit que d'une micro-conversation avant de passer à l'action pour que tout se passe bien.

Vous pourriez aussi aimer

24 commentaires

  1. Est-ce qu'il y aurait pu avoir ou non si.. jamais toussa toussa ?
    Euh moi je pense que ben... disons que ça aurait été problématique. Malgré tout.
    Parce que je veux pas la jouer libérée toussa toussa mais déjà en temps normal, quand elle est normale, bien proportionnée, que tu la sens comme il faut et que des fois tu sens un peu moins parce qu'il y a un peu moins de pression (le pic qui redescend juste le temps que tu la sente moins quoi ^^) ben déjà c'est tout de suite moins bien alors si en plus tu la sens jamais, moi je dis... non. ^^

    voilà voilà c'était la participation active du jour sur le micropénis que tu m'as fait beaucoup rire avec ton article =)

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toi tu m'as bien fait rire avec ton commentaire! On est bien d'accord que "sentir" c'est bien :-)

      Supprimer
  2. http://kiffmesecretsdecanon.blogspot.fr/2013/03/petit-petit-loiseau-fait-son-nid.html

    HIGH FIVE BABE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée le lire, pas mal du tout! Merci!

      Supprimer
  3. Eh oui, la taille compte ! Heureusement je n'ai jamais eu affaire à ça (en revanche la "coudée" c'est une autre histoire)

    RépondreSupprimer
  4. Ca m'est jamais arrivé, je touche du bois ! Par contre, l'inverse, si... Il y a micropénis, mégaconnard, mais aussi mégapénis. Mais genre vraiment méga. Et ben franchement, je recommande pas non plus :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @DarkGally @Lepoulpe C'est vrai que ça me parait plus improbable (alala le mythe du sexe énooorme!) mais dans les faits, ça peut être compliqué!

      Supprimer
  5. Je crois que si je rencontrais ce genre de Monsieur, je lui dirais après coup que nous sommes incompatibles sexuellement (pour ne pas le vexer) et que je le quitterai. Au bout de quelques semaines, normalement, les deux partenaires ne sont pas trop accrochés... Je ne me verrais pas passer toute ma vie avec un mec que je ne sens pas en moi...

    PS : je t'ai taguée sur mon blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est très bien ta phrase, je vais la noter!
      Je vais aller voir ça, merci! :-D

      Supprimer
  6. ENORME...(ton article!!!)
    Et dans la catégorie des "mégaconnard" tu trouves surement de tout...du plus petit au plus grand, du plus fin au au plus plus gros...le panel est très large :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui! L'un n'empêche pas l'autre!

      Supprimer
  7. Ton article est à mourir de rire et tellement inintéressant en même temps! Bravo pour ce point de vue honnête et légitime. ( Sérieux sur le coup des 7cm j'ai eu u peu peur mdrrr).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Inintéressant"? C'est parce que tu ne te sens pas concerné par le "problème" que tu dis ça! :-D

      Supprimer
  8. ahaha j'adore ! Bah c'est quand même un sacré problème de ne rien sentir et de ne pas pouvoir faire qu'un ^^

    RépondreSupprimer
  9. je dirais même plus, micro P, macro P, et pénis standard... une micro conversation et un minimum d'échange c'est toujours vital :D
    et vraiment trop bien tourné ton article :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que des fois on n'a pas le temps!!! (ouh la vilaine!)
      Merci!

      Supprimer
  10. xD Tu m'as fait délirer avec ton article!

    Pour avoir vécu une expérience similaire, c'est vrai que c'est assez déstabilisant. D'ailleurs, ça n'a pas été bien loin avec le monsieur en question (ohoh, le jeu de mots). Je suis loin d'être une obsédée des cm, mais un minimum de substance ça compte, mine de rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu écris "mine de rien", je visualise la mine d'un crayon...Cet article est en train de me traumatiser, je vois des petites choses partout!

      Supprimer
  11. Ton jeu de mot de la fin est très bon :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas bien fière de TOUS les jeux de mots de cet articles!

      Supprimer
  12. Vas vraiment falloir expliquer au mec et surtout à ceux qui on un micropenis (ce qui n'est pas mon cas, biensur :)) qu'il a plein d'autre façon de donner du plaisir à une femme que d'utiliser son tournevis :)

    RépondreSupprimer
  13. Perso pour moi la taille ça compte, j' ai trop besoin de sentir LA chose "en moi" :)
    J' ai été obligée de faire un google image sur "micro-pénis" et, ho punaise, ça existe ?! (mouhaha)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah oui, on a du mal à y croire tant qu'on en a jamais "croisé"!

      Supprimer