Comment j'ai perdu le sens de l'humour

Je suis fatiguée de voir à quel point on prend les femmes pour des connes, avec pour exemple cette dernière magnifique campagne Stabilo. ...

Je suis fatiguée de voir à quel point on prend les femmes pour des connes, avec pour exemple cette dernière magnifique campagne Stabilo. Avant, le surligneur, c’était pour les boss, les mecs, les vrais. Maintenant on a le droit de dessiner des étoiles avec. Merci bien ! Le tout en portant de jolis bracelets en plastique, nous sommes toutes des femmes-enfants un peu débiles, mais c’est pas grave, au moins, on est belles (dit-elle en secouant ses cheveux).



Je suis choquée par les vidéos d’Etam réalisées par ce très cher Terry Richardson, qui se rapprochent plus du porno avec deux filles qui se mettent des fessées sur un lit que de la mise en valeur de vêtement. Les filles se chamaillent, se tirent les cheveux, le tout en sous-vêtements et en gros plan fessier bien sûr. Normal. On dirait que la marque a oublié qu’elle s’adressait aux femmes. Je cherche toujours la signification de ces vidéos. Soit une femme légère et un peu stupide qui se dispute avec sa BBF en culotte ?

Je ne supporte plus de voir des femmes à poil dans des films, sans que ça n’ait aucun rapport avec l’histoire. Pour quoi, pour l’esthétisme, le réalisme ? Vraiment ? Les femmes continuent de sortir de leur lit, le matin, avec un soutif (il y a beaucoup de filles, ici, qui dorment en soutien-gorge ?) mais par contre les poses suggestives, le sexy, la fille qui n’a pas le temps de s’enrouler dans une serviette en sortant de la douche, ça on y a droit. Sans parler du contenu de leur dialogue (si elles ont la chance d’ouvrir la bouche pour autre chose que pour simuler un orgasme un peu trop rapide pour être réel), elle parle gosses, mari, amant éventuellement, et shopping.

J’en ai marre de voir le cliché de la prostituée sympa qui aime son métier et qui se fait baiser comme si c’était facile. Comme si c’était normal. Pire, comme si c’était excitant.

Je serre la mâchoire à chaque fois que j’entends une insulte par la féminisation. Mais si, vous savez ! Un joueur de foot qui rate un but devient une salope. Un copain qui a fait un sale coup devient une pute. Un collègue de travail se plaint, c’est une pucelle. Le petit garçon qui pleure parce qu’il est tombé, c’est une gamine. En même, le pauvre, il courrait déjà comme une fille...

Ça m’énerve quand une amie découvre que son mec l’a trompée, que sa première réaction soit de dire que l’autre fille est une pute. La fille en question n’a jamais dit qu’elle l’aimait. Ne lui a jamais juré fidélité. Si ça se trouve, elle n’est même pas au courant que le type avec qui elle a couché est en couple. Mais c’est elle qu’on va insulter. Logique.

Je n’en peux plus de tomber sur un cul de fille à chaque fois que je veux regarder une série en streaming (ou alors c’est une punition karmique, c’est illégal après tout !) et qu’on me dise que dans ma ville (vive la géolocalisation) il y a plein de chaudasses, photos à l’appui, qui n’attendent que moi.

Ça me rend dingue qu’un homme politique puisse dire ça : « La parité, c’est une connerie. On va forcer les femmes à faire de la politique alors qu’elles n’en ont pas forcément envie. Dans ma profession, j’ai affaire à de plus en plus de femmes. Il y en a de très compétentes, mais elles nous pourrissent la vie. Elles seraient mieux avec des casseroles à faire de la confiture. » Macho 2013, bonjour !

Je deviens hystérique, encore en politique, quand une femme fait parler d’elle uniquement par sa tenue (alors, jean ou robe ?) ou par sa maternité. Ou mieux, son mari.

Ça ne me fait même plus sourire de lire ceci sur une étiquette de vêtement :



Il y a quelques années, ça m’aurait peut-être fait rire, j’aurais dit aux coincées crispées de se détendre un peu. Je ne sais pas si c’est moi qui ait changé ou si c’est l’agression qui se fait de plus en plus présente, tous les jours, mais ça y est, c’est officiel, je n’en peux plus, tout ça me met hors de moi.
Je suis en train de devenir une vieille conne aigrie, c’est la vie !

Vous pourriez aussi aimer

22 commentaires

  1. ca fait du bien de lire un article comme le tien, qui résume parfaitement ce que je ressens.
    Et idem sur les blagues sur les homos ou les noirs. Ca ne me fait jamais rire, et c'est sur que je passe pour une nana qui n'a pas le sens de l'humour.
    Tant pis.
    Mais j'aurais trop honte de sourire à ce genre de remarques pourries ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vois ce que tu veux dire. Mais j'ai l'impression que si l'on va trop loin avec une blague raciste, il y a toujours quelqu'un pour le faire remarquer alors qu'une blague sexiste, il y a comme un consensus pour dire que c'est normal...

      Supprimer
  2. Je suis tout à fait d'accord avec toi. J'ai un gros coup de ras le bol de tout ça aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis complétement d'accord avec toi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me rassure de ne pas être la seule!

      Supprimer
  4. Je viens d'aller visionner la vidéo d'Etam, elle est choquante de connerie : on dirait en effet qu'ils prennent les femmes pour des écervelées et ça m'a plus fait penser à un porno léger qu'à une pub qui nous est destinées. Je suis d'accord avec à peu près tous tes propos, sauf qu'étonnamment, je vois un peu l'effet contraire se mettre en place dans ma vie. J'étais sans cesse confrontée à ce genre d'images, blagues, rencontres... avant. Et ça ne me faisait pas du tout rire. Depuis peu, ça m'arrive de moins en moins. J'en concluais donc que le monde allait beaucoup mieux de ce côté-là. Et je vois que tu vis l'exact opposé. Du coup, je me demande si ce n'est pas plutôt une question de regard (en plus évidemment d'une réalité)? Bien sûr le combat des femmes n'est pas fini, ce n'est pas du tout ce que je veux dire. Mais il y a tout de même une nette amélioration, non, ou alors c'est moi qui ai de la chance de ne plus tomber sur ce genre de débilité? (ne plus avoir la télé a aidé, mais ce n'est clairement pas la raison, puisque ça fait déjà 15 ans que je ne l'ai plus et mon optimisme est lui bien plus récent. Et je suis d'ailleurs convaincue que tu n'es pas fille à traîner devant le petit écran). Bref, un très longggggg commentaire pour ne pas dire grand chose sauf que: oui, je suis d'accord avec toi mais oui, je préfère néanmoins voir là où ça s'arrange plutôt que le contraire. Mais ce n'est pas du tout une critique, j'espère que ça se voit. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune amélioration en ce qui me concerne, c'est de pire en pire . On doit pas avoir les mêmes, films, séries, pubs , hommes politique s... autours de nous .

      Supprimer
    2. Je crois que c'est vraiment cette vidéo d'Etam qui m'a poussée à écrire cet article, parce qu'elle m'a vraiment choquée et le pire ça a été de voir tous les commentaires qui la trouvaient tellement "cool"... Je ne regarde pas la télé depuis une dizaine d'années aussi, et pour la question du point de vue, ça doit dépendre aussi des personnes et des lieux que tu fréquentes, des médias que tu choisis de suivre... Après je ne sais pas si c'est le nombre qui augmente ou si c'est la connerie sexiste qui va de plus en plus loin!
      Et merci pour ton looooong commentaire ;-)

      Supprimer
    3. En même temps si je ne me trompe pas c'est Terry Richardson qui signe la campagne publicitaire. Photographe qui a été de nombreuses fois qualifié de "prédateur sexuel" mais que les marques continuent à faire travailler. Sous couvert que le type soit un génie, on passe sous silence ses agissements avec ses modèles dont certain sont qualifiés par les plaignantes de viol. Heureusement une pétition a été lancé afin que la profession boycotte son travail. J'espère également qu'une mise en examen sera prononcée à l'encontre de ce pervers. If faut l'espérer... en attendant je trouve cela complètement scandaleux qu'Etam continue à diffuser cette publicité car elle véhicule dans l'esprit de ceux qui l'a regardent une bien mauvaise image de la femme et fait clairement référence aux films porno. Affaire à suivre, j'espère que la marque prendra les mesures qui s'imposent et que les autres marques, personnalités suivront le boycott. http://www.aufeminin.com/news-people/terry-richardson-le-photographe-des-stars-accuse-de-harcelement-sexuel-s335680.html

      Supprimer
  5. Je te rassure, tu n'es pas une vieille conne aigrie. L'évidence de l'infériorité féminine et de notre sexualisation perpétuelle est partout, et ce n'est pas être aigri que de vouloir être traité comme un être humain "comme les autres". Je sature aussi, il me semble que c'est de pire en pire, certainement aussi parce que le militantisme féministe reprend des forces depuis quelques années, et que dès qu'on revendique le droit de ne pas être des objets sexuels ou décoratifs, on se prend de l'antiféminisme, voire de l'anti-femme primaire dans la gueule (ben oui, c'est nous les haineuses et les emmerdeuses).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi sur ce point, chaque plainte a tendance à être tournée en dérision et décrédibilisée alors que ça serait tellement plus simple de s'attaquer au vrai problème au lieu de faire comme s'il n'existait pas!

      Supprimer
  6. Comme tu dis c'est fatiguant mais malheureusement c'est la triste réalité des choses !! C'est devenu tellement banal !!
    Quand j'exprime ma désolation j'entends dire que je suis une vieille fille frigide, que je ne suis pas assez ouverte d'esprit et sans aucun sens de l'humour !!
    Bref une vieille conne aigrie comme tu dis !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sens de l'humour a franchement bon dos, parce que le jour où ça me fera rire qu'on rabaisse une femme, ça sera bien triste!

      Supprimer
  7. Conclure par vieille conne aigrie est bien dommage ... non tu es en train de devenir féministe et ce n'est absolument pas une mauvaise nouvelle - les vieilles connes aigries ce sont parfois plutôt celles qui n'ont jamais remis tout ça en question , et qui ne supporte pas d'avoir perdu leur seule "valeur sur le marché " c'est à dire leur "baisabilité " , toute les féministes que je connais , n'ont justement rien d'aigri du tout , elles font des dizaine de trucs , ne sont pas jalouses des autres femmes, ont plein d'amies , se sont débarassées d eleurs complexe, pour les hétéros : sortent avec des mecs sympas, plus des connards qui abusent de leur domination ...etc , etc ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure tout de suite, ce "vieille conne aigrie" est sarcastique, ce n'est pas ce que je pense mais bien ce que j'ai pu entendre quand je fais remarquer que telle ou telle chose me choque... les habitudes sont dures à changer!

      Supprimer
  8. Effectivement, une vieille conne aigrie, ça le dit même plus que ça en à par dessus la tête, ça a abandonné, toi tu en parles, t'es pas une vieille conne aigrie, t'es une femme qui est tannée de voir qu'on ne respecte pas la femme dans un monde dit ''évolué''. Et t'es tellement pas la seule, et que tu me rappelles par un texte si chouette que moi non plus, ça me réveille super bien en ce lundi matin :) Merci!

    RépondreSupprimer
  9. J'attends aussi le film où on ne mettra pas un vieux comédien flapi, le mari ou l'amant, dont la femme est une comédienne jeune et folle amoureuse de lui dans l'histoire du film et où c'est donc normal de mettre une jeune et jolie femme pour tomber amoureuse d'un vieux moche.
    Quand on arrêtera de trouver normal aussi que des jeunes femmes fassent des gosses avec des mecs de + de 50 ans. Pauvres gamins avec à 20 / 30 ans des pères de 80 ans. Ces femmes sont monstrueuse de perpétuer ainsi l'image protectrice morale et financière du vieux sage qui sait, de cautionner cet image de vieux mâle dominant !
    Par contre quel foin, quelle pression pour une femme qui aura un amant plus jeune. D'ailleurs le terme cougar en dit long. On désigne la femme comme anormal, on la montre du doigt, on lui fait bien comprendre qu'elle est hors case. Pour le jeune homme, stigmatisation immédiate, baiser une femme qui n'est plus féconde, beurk, il n'est pas un homme. Lier féminité et procréation, on en est encore à cet archaïsme patriarcal.

    RépondreSupprimer
  10. http://sinon-je-fais-de-la-politique.tumblr.com/

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cet article, ça me fait halluciner comme le marketing genré est de plus en plus utilisé pour faire des bad buzz et autres, j'ai vraiment l'impression qu'on régresse sur l'image de la femme...

    RépondreSupprimer
  12. Ah tiens c'est rigolo je lisais ça hier : http://www.madmoizelle.com/declic-feministe-madmoizelles-23704

    RépondreSupprimer
  13. Ben moi, je suis contre tout ce que tu dis (mais c'est juste parce que je suis un mec :))

    Non, mais tu a bien raison de t'énerver sur des trucs pareils et ça ne fait pas de toi une vieille conne aigris.

    RépondreSupprimer
  14. Je suis tellement d'accord avec toi, la femme est réduite à de bien piètres fonctions ! Elle doit être belle, sexy et surtout faire rêver ! Or les femmes normales, les femmes réelles ne sont pas toujours belle, sexy et ne vendent pas toujours du rêve !
    Après on s'étonne qu'il y a des viols mais la société montre les femmes comme des objets sexuels, alors pas étonnant que ça monte la tête de certains !
    Je suis hyper contente d'avoir lu ton article et de trouver une personne en accord avec ma façon de penser !

    Tendresse et baisers sucrés
    http://berengereinwonderland.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer