Je m'ennuie...

Je m’ennuie... Tu me nuis, je m’enfuis, je te fuis, je te suis. Et je sais que tu sais que j’ne sais plus qui je suis. Tu me mords, j...

Je m’ennuie...
Tu me nuis, je m’enfuis, je te fuis, je te suis.
Et je sais que tu sais que j’ne sais plus qui je suis.
Tu me mords, je me tords, on s’en sort, je m’endors
et je rêve, simple trêve, que sans moi tu te crèves.
Change de roue, j’suis à bout, toi, tu joues,
Chiffres pairs: je te perds.
Chiffres impairs: tu me perds.
La chance n’est
pas de mon côté
quand c’est toi qui lances les dés.
Tu me jettes, je végète, tu t’entêtes, je te guette.
Tu me cèdes, je décède, ta peau tiède est une aide.
Tes mots faibles, mes maux blêmes, qui tu aimes?
Et je sais que tu sais que j’ne sais plus qui tu es.
Ton plaisir, mon désir, te sourire… tu soupires.
Je me trompe, tu me trompes, tu succombes et je tombe.
La chance n’est
pas de mon côté
quand c’est toi qui lances les dés.
Je m’en tire, tu m’attires, tu te tires, je délire.
Tu m’évites, je gravite, tu me quittes, je panique.
Et je sais que tu sais que je sais que s’en est assez.

Vous pourriez aussi aimer

10 commentaires

  1. Incroyablement bien écrit ! Bravo !
    Djahann

    RépondreSupprimer
  2. Poème très bien écrit, j'aime beaucoup l'utilisation des sonorités des mots!

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique ... touchant ... bravo pour cette chanson des mots

    RépondreSupprimer
  4. Oui c'est exactement ça, quand je me suis écartée de lui et qu'il n'a même pas daigné me regarder, j'ai eu l'impression que c'était moi la folle dans cette histoire...
    J'avais lu ton article dans lequel tu retranscrivais les mésaventures qui t'étais arrivées et il me semble que j'avais commenté en disant que j'avais de la chance car il ne m'était jamais rien arrivée de la sorte. J'ai parlé un peu trop vite...

    En tout cas j'espère que tu vas mieux, j'avais lu que tu étais malade..
    Bisous et merci :)

    RépondreSupprimer
  5. Je me retrouve dans tes mots, et il est drolement beau ce poeme ;)

    RépondreSupprimer
  6. Merci, vous êtes trop gentilles! :-)

    RépondreSupprimer